Étiquettes

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est entré en vigueur le 1er juin. Il remplace désormais le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) et l’Allocation Parent Isolé (API) et assure un complément de ressources au salarié ayant de faibles revenus.

Ce dispositif est piloté par le Président du Conseil Général. La Caf, quant à elle, assure l’instruction des demandes et le versement du RSA. Explications.
Imaginé par Martin Hirsch, Haut Commissaire aux Solidarités Actives, le RSA garantit à ses bénéficiaires, qu’ils soient ou non en capacité de travailler, un revenu minimum. Il est
attribué aux personnes sans emploi, ni rémunération, ou à celles ayant des revenus limités. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail.
La Caf au coeur du RSA
La Caisse d’allocations familiales, qui versait jusque-là le Rmi et l’Api, est au coeur du dispositif RSA. En effet, au côté du Conseil général – pilote du dispositif – et des Ccas (Centres communaux d’action sociale), elle assure désormais l’instruction du dossier. Ensuite, elle s’occupe de la gestion du dossier et du versement de l’allocation.
Afin de répondre aux attentes des
usagers avec la mise en place de cette allocation et l’arrivée de près de 17 000 nouveaux allocataires, la Caf de la Haute-Garonne a procédé au recrutement de 22 nouveaux agents pour renforcer ses équipes.
Quoi de neuf pour les allocataires ?
Les bénéficiaires du Rmi ou de l’Api bénéficient automatiquement du RSA. Les personnes qui ne perçoivent ni le Rmi ni l’Api et qui pensent avoir droit au RSA, peuvent effectuer un test d’éligibilité sur le site http://www.caf.fr.
Pour faire ce test, vont être demandées les informations sur la composition de la famille, la situation professionnelle actuelle, les revenus d’activité des trois derniers mois, le montant des autres ressources perçues au cours de ce trimestre et le montant des prestations familiales reçues le mois dernier.
A la fin du test, les personnes qui peuvent bénéficier du RSA n’auront plus qu’à remplir une demande téléchargeable directement sur le site Internet de la Caf.
Le Rsa, une allocation mais pas seulement…
Au-delà de l’allocation, le RSA est également doté d’un dispositif d’accompagnement vers l’emploi. Ainsi, le bénéficiaire du RSA a droit à un suivi social et professionnel destiné à faciliter son insertion durable dans l’emploi. Il est assuré par le Conseil général et les structures d’insertion et d’accompagnement social du territoire ayant délégation du Conseil général. Le suivi professionnel est réalisé par le Pôle emploi.
Plus d’informations : http://www.caf.fr