enfanfareUne reprise d’emploi soudaine, une formation inopinée, la défaillance d’une assistante maternelle, une hospitalisation imprévue… Autant de motifs qui justifient le recours à l’Enfanfare. Depuis fin 2010, cette association toulousaine propose un service à domicile, dénommé Pop’In, aux parents qui se trouvent confrontés à un besoin urgent de garde. Ce dispositif est soutenu par la Caf, qui couvre environ 40% de son budget annuel de fonctionnement. Les parents payent en fonction de leurs ressources, ce qui permet aux familles les plus modestes d’accéder plus facilement à ce service. Il concerne les enfants (et leur fratrie) âgé de 0 à 6 ans et peut ainsi dépanner les familles toulousaines de quelques jours à trois mois. Il est renouvelable une fois. Un accompagnement est assuré pour favoriser le retour à une solution de garde pérenne. Les personnes travaillant en horaires décalés (pompiers, hôtesses de caisse…) peuvent aussi y avoir accès, de façon illimitée. Plus de 140 enfants en ont bénéficié en 2012, pour un total de 40 000 heures de garde assurée par les professionnels de l’Enfanfare.

Plus d’infos  : lenfanfare.org